,

Conseil d’expert : comment recruter son premier collaborateur


Le tout premier recrutement, c’est un moment déterminant dans la vie d’une entreprise. Un entrepreneur qui veut recruter un premier collaborateur n’échappe pas à certaines questions : comment s’y prendre ? Quels sont les profils les plus recherchés ? Faut-il externaliser cette tâche et se faire accompagner ? Géraldine Filippi, directrice de zone Adecco PME, nous explique tout !

Géraldine Filippi, quelles sont les spécificités du recrutement d’un premier collaborateur ?

Un premier recrutement, c’est toujours un moment clé pour un entrepreneur car cela fait référence à une prise de décision importante qui changera inévitablement son quotidien. Cela confirme que son entreprise, pour laquelle il n’a pas compté ses heures, est compétitive. C’est une belle promesse, en somme.

De fait, ce recrutement ne ressemble à aucun autre : pour nous, chez Adecco PME, il va s’agir de se positionner comme un service RH, de comprendre tous les enjeux du dirigeant, de bien analyser les besoins… Ce premier recrutement, c’est un véritable bras droit pour le chef d’entreprise : un assistant, un « compagnon » dans une belle aventure, presque un associé. C’est pourquoi il n’y a pas de profil type, quel que soit le secteur.

Le premier collaborateur doit donc être un « couteau suisse » ?

Absolument. La première personne recrutée va souvent être amenée à faire beaucoup dans l’entreprise. Elle va devoir s’impliquer fortement, à un poste toujours évolutif. Ses rôles vont être variés, selon les besoins et les périodes de l’année.

Dans ce recrutement, il y aura aussi un aspect « humain » très fort : le chef d’entreprise et la recrue vont devoir se côtoyer et échanger énormément. Ils doivent être complémentaires, s’apporter des compétences et du savoir-faire. La notion de savoir-être est également primordiale car elle conditionnera le succès de cette collaboration naissante.

Quelles sont les qualités recherchées chez une première recrue ?

Cela va dépendre de l’entreprise, de son secteur, de la personnalité de l’employeur, etc. D’une manière générale, il s’agit de trouver quelqu’un qui sait être polyvalent, multitâche, s’y connaît autant en comptabilité qu’en communication, en technique ou en gestion d’entreprise… Un vrai mouton à cinq pattes qui combine savoir-faire et savoir-être !

Un premier collaborateur doit aussi être très motivé : quand on rejoint un entrepreneur qui avait l’habitude de travailler seul et de ne pas compter ses heures, on doit s’attendre à être sollicité. Être le « premier recrutement » d’une entreprise, c’est un statut exigeant qu’il faut être capable d’assumer.

On vous liste 10 soft skills à repérer dès l’embauche pour vous aider !

Pour recruter un premier collaborateur, est-il plus intéressant de se faire accompagner ?

C’est plus efficace, oui. Pour notre part, nous privilégions une démarche de co-construction de la fiche de poste avec le dirigeant : nous partons d’une page blanche puis nous étudions méthodiquement ses attentes, ses besoins, et sa projection.

Ensuite, nous rencontrons les candidats, nous organisons les entretiens, planifions les tests de personnalité et potentiels tests techniques. Ces différentes étapes nous permettent de sécuriser le recrutement, de jalonner le parcours d’intégration et de conseiller sur d’éventuels besoins spécifiques.

Nous assistons également les entrepreneurs dans la création des contrats (et l’intégration du collaborateur). Quand on recrute pour la première fois, on ne sait pas nécessairement comment organiser tout cela, et on manque souvent de temps : se faire accompagner par des professionnels du recrutement peut être judicieux… et éviter certaines erreurs de casting !

Où trouve-t-on les meilleurs candidats pour un premier recrutement ?

Là encore, il n’y a pas vraiment de règles : nous disposons d’un vivier de candidats avec des intérimaires, des personnes susceptibles d’être intéressées un jour, d’autres qui nous sont recommandées ou que l’on va solliciter sur les réseaux sociaux (qui prennent une place de plus en plus importante dans notre sourcing)…

La richesse de notre système, c’est cette diversité des profils. Nous sommes face à un marché très dynamique : notre enjeu, c’est de trouver nos candidats rapidement tout en arrivant à dénicher chez eux cette capacité à s’adapter et à s’inscrire sur le long terme. C’est ce que recherchent les entreprises qui recrutent un premier collaborateur.

Pour aller plus loin, voici 7 étapes à suivre pour mieux recruter !

Recruter un premier collaborateur est un moment crucial, mais c’est surtout une belle aventure qui commence. Pour tout conseil, n’hésitez pas à demander l’aide de nos experts !